Petite balade de 3 jours dans le Vexin Mars 2018

Posté par vegaroma le 17 mars 2018

Dorian, jeune maréchal ferrant d’une 30 aine d’années que j’ai connu via le blog prépare un voyage à pied, avec son âne, Galopin, de Longuesse (95) ou il a acheté Galopin à Sandrine et Gilles LEMAIRE (Anes en Vexin) à Saint Véran, dans les alpes atlantiques, soit une randonnée d’environ 1200 kilomètres.

Avant de faire le grand saut, il voulait rester son matériel. Désirant moi également tester ma nouvelle organisation de rangement dans les sacoches, nous avons décidé de faire une petite randonnée de 3 jours dans le Vexin au départ de Longuesse.

Rendez-vous est pris à la maison lundi 12 mars à 8 heures. Nous attelons le van que je viens d’acheter, chargeons Véga à Domont ou elle a ses quartiers dans un grand pré, et nous voilà partis pour Longuesse. Le temps de prendre un café avec Sandrine, préparer les ânes, nous partons vers les 11 heures.

20180312_11143220180312_113956

Sandrine et Dorian préparent Galopin                              Avec ma nouvelle méthode de chargement, les sacoches tombent parfaitement

La journée du 12 est pluvieuse le matin et mitigée l’après-midi. Nous traversons de charmants villages fréquemment construits autour d’une vielle église de style roman. En fin d’après-midi, nous nous engageons dans une forêt ou la progression est rendue difficile car avec les dernières semaines pluvieuses, le sol détrempe n’absorbe plus l’eau et le chemin est régulièrement barré par des laisses d’eau pouvant atteindre plus de 10 mètres. Véga n’aimant toujours pas se mouiller les sabots, la traversée de ces laisses d’eau s’avère longue.

A la nuit tombante, nous sortons enfin de la forêt et pensons pouvoir planter la tente dans une prairie. Hélas, ce n’est pas un pré que nous découvrons mais une étendue d’eau stagnante. Heureusement, à l’orée de la forêt, nous avions repéré une cabane de chasseur avec un auvent ou nous installons notre bivouac près du village de Guitrancourt.

20180312_14495720180312_191346

L’église de Gaillon/Moncient                                             Nous sommes bien content d’avoir trouvé cet auvent pour bivouaquer !

13 mars, lever à 7 heures. Le temps de ranger, apporter les soins aux ânes, modifier le système de suspension des sacoches de Dorian au bât, nous partons à 10 heures. Belle journée avec de beaux rayons de soleil mais aussi beaucoup de vent dès lors que nous marchons à découvert dans les cultures. En fin de matinée, nous croisons un groupe de randonneuses avec qui nous restons parler marche puis nous arrêtons déjeuner avec une vue superbe sur le Vexin près de Follainville Dennemont.

L’après-midi, descente par un chemin agréable qui domine les méandres de la Seine, sous un beau ciel bleu sur Vétheuil. Nous remontons ensuite sur le plateau et plantons notre bivouac après le village de Saint Cyr en Arthies.

20180313_11013020180313_13343220180313_150158

Devant l’église de Fontenay St Père          Le sol est plus sec qu’hier !                                               La descente sur Vétheuil

20180313_17230520180313_183527

Notre bivouac                                                                       Véga en contre jour du coucher de soleil

14 mars, réveil à 7 heures, départ à 9h15. La marche, fort belle, s’effectue principalement à travers une magnifique forêt vallonnée de feuillus. Retour à Longuesse à 15 heures. Nous avons fait 62 kilomètres. Dorian a ainsi pu tester son matériel, améliorer la méthode de fixation de ses sacoches. Quant à moi, fort de mon expérience tirée de ma marche sur Rome l’année dernière, j’ai pu valider ma nouvelle façon de ranger mes sacoches. J’ai aussi pu valider que le bât que j’ai fabriqué à mon retour de Rome convenait parfaitement.

20180314_11104820180314_13502520180317_142729

Temps superbe et forêt agréable                                     Devant le château de Théméricourt                                  Mes sacoches renforcées et 2 de mes 5 boites de rangement

J’ai également pu tester les piles lithium rechargeables dans mon GPS. J’avais acheté 6 piles lithium AA rechargeables  de marque Kentli et un chargeur de 85 grammes sur AliExpress. Je n’ai pas eu besoin de changer les piles de mon GPS pendant ces 3 jours et, à l’arrivée, j’ai pu mesurer que je n’avais pas utilisé la moitié de la charge de ces accus !

Raisonnablement, je peux ainsi penser qu’avec mes 6 piles rechargeables, je dispose d’au minimum de 12 jours d’autonomie pour mon GPS.

Prochaine rando prévue, en solitaire avec Véga, du 16 eu 20 avril.

Publié dans Non classé | 4 Commentaires »

 

A la découverte de la Patag... |
2016: Pérou,Guyane,brésil |
Abroadinaustralia |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon clainclain de bord
| Die Schwarzwald
| Undessinvoyageur